Courrier du coeur #3

Les questions des internautes de cette semaine :

-Quand est-il le meilleur temps pour investir en immobilier ?

– Réponses aux inquiétudes reliées à l’augmentation des taux d’intérêt à l’échéance d’une hypothèque sur un triplex locatif dans 3 ans.

– Quelles sont les erreurs à éviter lors d’un investissement en
immobilier ?

Toutes les réponses dans notre vidéo ! Pour ne pas manquer notre Courrier du coeur de la semaine prochaine, inscrivez-vous à notre Infolettre.

Courrier du coeur #2

Les questions des internautes de cette semaine :

– Est-il vrai qu’on peut investir en immobilier sans liquidité pour notre mise de fonds, et ce de façon légale ?

– N’y a-t-il pas un surplus d’inventaires invendus dans la copropriété actuellement chez les promoteurs ?

Toutes les réponses dans notre vidéo ! Pour ne pas manquer notre Courrier du coeur de la semaine prochaine, inscrivez-vous à notre Infolettre.

Nos protections et garanties uniques au Québec

En plus du travail de sélection par notre département de recherche et développement mentionné dans notre précédente Infolettre et de Ia possibilité de pouvoir bénéficier des services de gestionnaire professionnels pour Ia gestion quotidienne de vos locataires, nos partenaires assureurs vous offrent des protections et garanties exclusives au Québec dont vous avez les détails dans les deux programmes suivants :

Programme de location et de garantie contre le bris d’électroménagers
Rental and Appliance Breakdown Programs

Le programme de garanties Aviva est pour une durée de 3 ans et renouvelable annuellement à chaque année et aussi transférable à un prochain investisseur.

Programme Assurance Chicago

L’assurance titres Chicago est pour toute Ia durée ou vous êtes propriétaire de votre bien immobilier.

PS: Vous pouvez suivre nos activités quotidiennes sur notre page Facebook professionnelle.

Les critères rigoureux de sélection par notre département de recherche et développement pour nos projets d’investissement

  • Choix du quartier en tenant compte des prévisions de croissance.
  • Proximité du transport en commun, commerces, emplois de qualité.
  • Qualité de vie du quartier : espaces verts, pistes cyclables, activités récréatives.
  • Étude de marché locative pour s’assurer de Ia rentabilité des projets.
  • Sélection des unités en fonction de nos critères de rentabilité.
  • Solidité des promoteurs : qualité de construction, service à la clientèle.
  • Sélection des gestionnaires professionnels qui vont prendre en charge Ia gestion quotidienne de vos locataires.
  • Si nous ne le choisissions pas pour nous-mêmes nous ne vous le
    proposons pas.

Suivez nos activités sur notre Facebook professionnel.

Les avantages du marché immobilier locatif

Au fil du temps le marché immobilier s’est avèré haussier et stable.

Si on compare une mise de fonds mensuelle entre un placement financier et une participation mensuelle sur un investissement immobilier financé à 100%,
Ia capitalisation entre les deux investissements s’explique par elle-même.
C’est ce qu’on appelle l’effet du levier.

Financer un investissement immobilier a 100% est très avantageux au niveau des rendements ainsi que fiscalement. De plus en investissement immobilier
vous bénéficiez du gain en capital.

Ajoutez le fait qu’il y a un déficit important pour les logements de qualité. Les taux de financement sont vraiment très avantageux actuellement.

PS : vous pouvez suivre nos activités quotidiennes sur Facebook professionnel.

Sources :

Les locataires, des Québécois plus que des Canadiens – Le Devoir

Rapport sur le marché locatif – SCHL, Publications et Rapports

Baromêtre du marché résidentiel – FCIQ

 

 

 

Agir avant qu’il ne soit trop tard

Comme le démontre ce tableau, la retraite s’annonce pénible pour beaucoup de Canadiens.

 

En visualisant ces chiffres, on réalise qu’il est temps d’agir.

2 articles de La Presse sur le sujet.

Les Québécois accusent un grave déficit d’épargne-retraite. Seulement le tiers des travailleurs pourront compter sur une rente de leur employeur, essentiellement des employés de la fonction publique. Et les retraités ne peuvent pas non plus s’appuyer trop fort sur l’État, qui remplace à peine 39% de leurs revenus.

 

«Les Québécois n’épargnent pas suffisamment. Plus de la moitié des travailleurs qui gagnent entre 25 000 et 90 000$ par année ne peuvent pas espérer avoir un revenu de remplacement de plus de 60% à la retraite. Ça met en danger leur sécurité financière.»

Source : Notre retraite comme le pont Champlain – STÉPHANIE GRAMMOND – La Presse

Près de la moitié de la population active du Québec se dirige tout droit vers la pauvreté, à moins de mourir rapidement ou de travailler longtemps.

 

Et là, tenez-vous bien: 47% de tous les travailleurs du Québec, soit 1,85 million de personnes, ne mettent pas un traître sou de côté pour leur retraite.

Source : Deux classes de citoyens – RENÉ LAVOIE – L’auteur est un travailleur autonome de Québec – La Presse

Suivez nos activités sur notre Facebook professionnel.

Ne passez pas à coté des opportunitées d'investissement immobilier !

RECEVEZ NOS PROJETS
EN PRIMEUR

Inscrivez-vous à notre infolettre !
S'INSCRIRE