Comme le démontre ce tableau, la retraite s’annonce pénible pour beaucoup de Canadiens.

 

En visualisant ces chiffres, on réalise qu’il est temps d’agir.

2 articles de La Presse sur le sujet.

Les Québécois accusent un grave déficit d’épargne-retraite. Seulement le tiers des travailleurs pourront compter sur une rente de leur employeur, essentiellement des employés de la fonction publique. Et les retraités ne peuvent pas non plus s’appuyer trop fort sur l’État, qui remplace à peine 39% de leurs revenus.

 

«Les Québécois n’épargnent pas suffisamment. Plus de la moitié des travailleurs qui gagnent entre 25 000 et 90 000$ par année ne peuvent pas espérer avoir un revenu de remplacement de plus de 60% à la retraite. Ça met en danger leur sécurité financière.»

Source : Notre retraite comme le pont Champlain – STÉPHANIE GRAMMOND – La Presse

Près de la moitié de la population active du Québec se dirige tout droit vers la pauvreté, à moins de mourir rapidement ou de travailler longtemps.

 

Et là, tenez-vous bien: 47% de tous les travailleurs du Québec, soit 1,85 million de personnes, ne mettent pas un traître sou de côté pour leur retraite.

Source : Deux classes de citoyens – RENÉ LAVOIE – L’auteur est un travailleur autonome de Québec – La Presse

Suivez nos activités sur notre Facebook professionnel.

Ne passez pas à coté des opportunitées d'investissement immobilier !

RECEVEZ NOS PROJETS
EN PRIMEUR

Inscrivez-vous à notre infolettre !
S'INSCRIRE